Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Choisir et acheter sa première planche de surf

Comme vous le savez, lorsque vous débutez le surf, vous commencez sur des grosses planches en mousse dans les écoles de surf, appelées « paquebot » dans le jargon du surf.

Celles-ci sont rapidement inadaptées lorsque vous prenez du niveau. 

En voyant les autres bons surfeurs lors de vos cours de surf, vous rêvez vite de surfer sur des planches de surf en résine plus courtes, plus étroites et vous rêvez de faire des manoeuvres. Chose quasi-impossible à réaliser sur votre gros « paquebot ».

QUAND ACHETER SA PLANCHE DE SURF ?

Tout d’abord, demandez l’avis de votre moniteur de surf (et non celui de votre pote de surf!!!). Qui vous donnera des types de planches adaptées à votre niveau de surf. Surtout n’hésitez pas à essayer un modèle de planche que vous pouvez louer ou emprunter à un pote avant de faire votre achat !

C’est pourquoi nous vous conseillons de penser à acheter une planche de surf à partir du moment où vous vous sentez à l’aise sur une planche en dur (planche de surf en résine epoxy ou polyester).

« Ne pas mettre la charrue avant les boeufs! ». Tout surfeur va en général trop vite en besogne lorsqu’il est question d’acheter sa première planche de surf. Et oui ! 

Or, trop souvent, nous voyons des pratiquants avoir des difficultés à progresser du fait de leur planche trop petite, donc trop instable, qui ne glisse pas assez vite et qui est, en plus, difficile à la rame !

De gauche à droite : Longboard en mousse, Funboard en epoxy, Shortboard en résine polyester.

CHOISIR LES BONNES CÔTES (DIMENSIONS)

S’intéresser à l’achat d’une board demande certaines notions de « shape ». En effet, sur votre surfboard sont affichées les côtes : ex. : 6’00’’ 18’’1/4  2’’1/4 – 47,5L. Ces chiffres correspondent respectivement à la longueur, la largeur, l’épaisseur et le volume de votre planche.

Ces informations vous seront nécessaires tout au long de votre vie de surfeur, et seront vos références de bases, qui évolueront pendant votre progression, en suivant le type de planche de surf avec lequel vous aimerez surfer.

Le choix des bonnes côtes sera fonction de votre taille, votre poids, et de votre aisance à la rame.

Comme vous avez pu le constater, la rame est un facteur à prendre en compte !! Vos petites épaules s’en souviennent. 

Plus une planche a du volume, plus il est facile de ramer, et donc prendre des vagues. 

Afin de vous faciliter la tâche et de vous donner quelques repères, nous vous avons concocté quelques références utiles à votre choix :

Poids (kg)Volume (L) recommandé par SECôtes possiblesModèles validés par SE
40 – 50 25 – 35 

50 – 6035 – 45

60 -7045 – 557’2’’ 21’1/4 2’’3/4 47,5LTORQ 7’2’’ 21’1/4 2’’3/4 47,5L
70 – 8055 – 658’00’’ 22’’ 3’’ 60LTORQ 8’00’’ 22’’ 3’’ 60L
80 – 9065 – 75

90 – 10075 – 85

Ce genre de planches de surf est appelé  : FUNBOARD, EVOLUTIVE, MALIBU, MINI-MALIBU selon les surf shops, ou les constructeurs.

COMBIEN COUTE UNE PLANCHE DE SURF ?

Le coût d’une planche de surf varie selon l’état. Une planche d’occasion coûte entre 100 et 300€, une planche de surf neuve, environ 350 à 600€ (planche complète : planche, dérives, leash pad, wax). 

Pour une planche de surf en epoxy (NSP, TORQ, BIC) votre investissement sera bien rentabilisé, car si vous prenez soin de votre planche de surf, vous pourrez la garder longtemps et il vous sera facile de la revendre, sans perte de valeur, vous permettant ainsi d’avoir un budget confortable pour votre planche suivante.

MOUSSE OU RESINE? QUEL MATERIAU CHOISIR?

Tout dépendra de votre niveau de surf :

  • Si vous êtes encore en galère dans les vagues, nous vous conseillons de continuer sur une planche école en mousse. Il vous sera plus facile de progresser sans vous blesser. Les planches en mousse sont généralement plus volumineuses, vous offrant donc plus de flottabilité.
  • Si vous êtes à l’aise à la fin de votre stage de surf nous vous conseillons de passer rapidement sur un surfboard en résine, aussi appelés surfboards « en dur ». Ceux-ci sont plus faciles à tourner et vous donnerons des sensations de glisse pure.

BIEN CHOISIR SA PLANCHE D’OCCASION

Si vous optez pour une planche d’occasion, attention aux revendeurs mal intentionnés, nous vous proposons quelques check-points à vérifier avant de faire votre achat :

Planche en mousse : 

  • Les gonflements signifient que la planche a chauffé, elle a été exposée au soleil. La mousse se décolle et créée une bulle d’air. L’eau peut s’y infiltrer et la planche se remplir d’eau, devenant lourde et difficile à surfer.
  • Les décollements de la mousse à certains endroits laissent entrer l’eau, la planche devient lourde et donc plus difficile à manoeuvrer.
  • Les dérives, en général au nombre de trois (truster), doivent toutes êtres présentes. Vérifiez les.
  • Vérifiez l’étanchéité des « plugs à leash » (vis en plastiques passant de part en part de votre planche permettant de faire tenir le leash ) et les plugs des dérives.

Planche en résine epoxy:

  • La couleur de la résine : certaines planches vont devenir jaunes, à cause des expositions répétées au soleil… la résine n’aime pas le soleil ! Elle devient molle, se fragilise et l’eau s’y infiltre.
  • Les enfoncements divers et la qualité des réparations : si elles prennent encore l’eau ou si elles sont bien étanches.
  • Les traces de peinture à certains endroits : attention aux planches repeintes entièrement, on ne voit pas les défauts (trous, réparations).
  • Les dérives : vérifiez que les boitiers (socles en plastique accueillant les dérives) et la jonction avec la résine ne comportent pas de fissures, ou de trous. Ce genre de réparation coûte cher !
  • Le poids de la planche : si celle-ci est lourde, cela signifie qu’elle contient de l’eau et n’est pas bonne à surfer.

Planche de surf en résine polyester et pain de mousse : 

  • idem planche en résine epoxy :
  • La couleur de la résine donne des infos sur l’âge de la planche : blanc = neuve, jaune = usagée, orange-marron = planche en fin de vie,
  • État de la résine (appuyez un peu fort avec le pouce, si la résine craque, ou s’enfonce, la résine est « délaminée » et donc la planche n’est plus viable.

NOS CONSEILS D’ENTRETIEN

Toute planche, qu’elle soit neuve ou d’occasion, mérite d’être  bichonnée. Vous trouverez nos conseils d’entretien de votre planche de surf neuve ou d’occasion dans cet article ici.

Nous vous souhaitons une bonne progression avec nos conseils.

Bon Surf!

Jimmy de SURF EXCELLENCE

Cet article vous a été utile
5/5

close
Recevez une alerte à chaque nouvel article

Ne manquez pas notre dernier article !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Comment

  • 5 mars 2021
    /
    BY langston huges

    Hello there. I found your web site via Google whilst looking for a related subject, your website came up. It seems great. I have bookmarked it in my google bookmarks to visit then. Lanna Carly Elly

Leave a Comment